[fyeg_gen-l] RIAJ - News / Actualités - 16/12/2005

Natalie Debono ndebono at onvol.net
Sun Dec 18 01:18:19 CET 2005


 
Réseau Institution Association Jeunesse - R.I.A.J. 
c/o 
Centre de jeunes - INDIGO - Youth Center
Présidente - Danièle Staquet - President
Directeur - Patrick Henin - Director
Chargé de projet - Pierre Alardin - Project Manager
rue Sylvain Guyaux, 62 - 7100 La Louvière - BELGIUM
E-mail :  <mailto:pierre.alardin at riaj.net> pierre.alardin at riaj.net - URL :  <http://www.riaj.net/> http://www.riaj.net 
Phone  + 32 (0)64 22 42 93 - Fax : + 32 (0)64 26 10 37 
  _____  

Actualités - Sommaire 
2 - De nombreux signes montrent que les changements climatiques se font déjà ressentir dans certains pays et même en Europe (FR)
3 - MJSA - Côte d’Ivoire - recherche de partenariat (FR) 
5 - Forum sur les pratiques et expressions culturelles des jeunes dans la Grande Région* (FR)
6 - Participez au 3ème Festival artistique étudiant "Ici et demain" ! (FR)
7 - Civic déclic - France (FR)
8 - Visite d'étude thématique au Québec (FR)
11 - Newropeans Grand Prix pour la Plateforme Euro-Med Jeunesse (FR)
14 - "Usez de votre droit de vous plaindre", dit le Médiateur européen (FR)
16 - Pour se DESINSCRIRE (FR)
News - Summary 
1 - Numerous signs show that climate changes are already taking place now in some countries and even in Europe (EN)
4 - Human Rights & European citizenship - Eiras Coimbra - Portugal (EN)
9 - Master in International Studies in Philanthropy and Social Entrepreneurship (EN)
10 - Newropeans Grand Prix for the Euro-Mediterranean Youth Platform (EN)
12 - The 10+ Corto festival - Basilicata - Italy (EN)
13 - "Use your right to complain", says the European Ombudsman (EN)
15 - To UNSUBSCRIBE (EN)
  _____  

1 - Numerous signs show that climate changes are already taking place now in some countries and even in Europe (EN)
Why in Africa, desertification has been worsened by lower average annual rainfall, runoff, and soil moisture? Why there is so many floods: in Europe with the Rhine floods in 1996 and 1997, the Chinese floods of 1998, the East European floods of 1998, 2002 and 2005, the Mozambique and European floods of 2000, and the monsoon-based flooding of 2004 in Bangladesh (which left 60 per cent of the country under water)? Why in Russian Arctic, the permafrost under the foundations of buildings is melting making buildings to collapse? Why the overall volume of glaciers in Switzerland decreased by two-thirds during the 20th century? All these signs show that climate changes are already taking place. 

Young people have been participating to an international youth exchange, trying to answer these questions and to see what are the solutions to these problems. They have been writing a newspaper about this topic, which is available by sending an e-mail to Mateo Cordier ( <mailto:cordiermateo at hotmail.com> cordiermateo at hotmail.com ). 
This youth exchange happened in Slovakia in Zilina and in the High Tatras in the Carpathian Mountains. It happened the 2 first weeks of September 2005 and was called “Is the environment useful or totaly useless?. It was fully granted by the European Commission in the framework of the Youth Programme, Action 1 (everybody can benefit from this grant and organize a youth exchange on any topic. More infos on  <http://europa.eu.int/comm/youth/program/index_en.html> http://europa.eu.int/comm/youth/program/index_en.html  and also in french on the web site of the BIJ http://users.skynet.be/bij/jeunesse1.htm ). 


Young people understood through this project that environment preservation does not consist only in protecting beautiful flowers and cute animals. Nature protection does not mean only to maintain a beautiful landscape nice to see and to walk in. Environment preservation is much more. It is important because environment is the basis on what our society is developed. Our economical and social life depend on it. The whole society would not work without energy sources taken from the natural underground resources (oil, coal, natural gas, uranium). Without nature, no vegetal molecules would be available for parmaceutic industry to create new medicins against cancer or AIDS. I am worying about environment degradation because I strongly believe in solidarity an equality. It is unfair to see that poorest countries are suffering more from global warming while it is mainly caused by richer countries. Most of the time, poorer countries are located in areas more sensitive to climate changes (intertropical regions). Furthermore, these countries have less financial resources to cope with climate changes consequences than developped countries. 

During these 2 weeks, we have been participating to round table discussions, interactive conferences, visits, making contact with local community in Zilina and Nova Lesna (High Tatras, Slovak Carpathian Mountains). All these activities focused on renewable energies(*) (wind, water, biomass energy...) and global warming, which results from fossil fuel burning (oil, coal, natural gas) for electricity and heat production. That is why we have been visiting Biomasa Association in the North-West Slovakia. They are producing biomass renewable energy from wood waste coming from forest industry. We also visited a thermal power plant working with coal, gas and renewable biomass in order to see what are the possibilities and the constraints for polluting industries to take mesaures to decrease their polluting emissions. The second week, we have been in the High Tatras where the TANAP (the governmental organisation in charge of the National Park management) explained us everything about the storm that destroyed the forest last November 2004. We also helped them in forest reconstruction work by helping the NGO Vodnyles in a project of anti-erosion systems installation. 
We realised that forests are very important as a source of biomass for renewable energy production (if the forest is managed in a sustainable way). In Austria and in Finland, similarly aforested as Slovakia, a large part of the energy production is coming from biomass. So we have to protect our forests to be able to produce energy, especially when we know that oil and gas will probably be exhausted in only 40-60 years. Also trees are important since they are capturing carbon dioxide (CO2, the main green house gas responsible for climate changes) and so decreasing its concentration in the atmosphere. It helps to slow down the global trend of increase in temperature.
For more explainations, you can read the newspaper written by young people. Just send an e-mail to cordiermateo at hotmail.com  and we will send you a copy of this newspaper. 


Such an international youth exchange can be organized by any young people between 15 and 25 years (more information on  <http://europa.eu.int/comm/youth/program/index_en.html> http://europa.eu.int/comm/youth/program/index_en.html  and also in french on the web site of the BIJ http://users.skynet.be/bij/jeunesse1.htm ). 


(*) “Renewable„ means that you can use this energy without decreasing the amount of the energy resource. You can use as much wind or sun as you want without decreasing the wind in the air or the sun in the space. But when you use oil (which is a non-renewable energy), the total amount of oil on the Earth is decreasing so that this resource will be exhausted one day.


  _____  

2 - De nombreux signes montrent que les changements climatiques se font déjà ressentir dans certains pays et même en Europe (FR)
Pourquoi en Afrique, la désertification a empiré à cause d’une diminution de la pluviosité et de l’humidité du sol? Pourquoi y a-t-il eu tant d’inondations : en Europe dans le Rhin en 1996 et en 1997, en Chine en 1998, en Europe de l’Est en 1998, 2002 et 2005, au Mozambique et en Europe en 2000 et les inondations pendant la mousson de 2004 au Bangladesh (qui a inondé 60 % du pays!) ? Pourquoi sous les fondations des bâtiments dans l’Articque Russe, le permafrost est-il en train de fondre faisant s’écrouler des buildings tout entier ? Pourquoi en Suisse, le volume total des glaciers a diminué de deux-tiers durant le 20ème Siècle ? Tous ces signes montrent que les changements climatiques sont déjà en train de se produire. 

Des jeunes ont participé a un échange international pour essayer de répondre a ces questions et de voir quelles sont les solutions envisageables à ces problèmes. Ils ont redigé des articles à ce sujet dans un journal disponible en envoyant un e-mail à Mateo Cordier ( <mailto:cordiermateo at hotmail.com> cordiermateo at hotmail.com ).
Cet échange de jeunes a été organisé en Slovaquie à Zilina et dans les montagnes des Carpates (les Hautes Tatras). Il s’est deroulé durant les deux premières semaines de septembre 2005 et était intitulé “L’environnement est-il utile ou totalement inutile?”. Il à été financé par la Commission Européenne dans le cadre du Programme jeunesse, Action 1 (tout le monde peut bénéficier de ces financements et organiser un échange de jeune sur le thème de son choix. Plus d’infos sur  <http://europa.eu.int/comm/youth/program/index_en.html> http://europa.eu.int/comm/youth/program/index_en.html  et aussi sur le site Internet du BIJ http://users.skynet.be/bij/jeunesse1.htm ). 


Grâce à ce projet, les participants ont put comprendre que la protection de l’environnement ne signifie pas seulement préserver les petites fleurs et les mignons petits animaux. Cela ne consiste pas non plus uniquement à conserver les beaux paysages pour le plaisir des yeux et des promeneurs. Toute notre société ainsi que notre vie économique et sociale dependent de l’environnement. Par exemple, nous avons besoin d’énergies offertes par les ressources souterraines telles que le gaz naturel, le pétrole, le charbon ou l’uranium. Sans elles, aucune activité économique n’est possible. De même, sans un environnement de qualité, les molécules végétales indispensables à la conception de nouveaux médicaments contre le cancer ou le SIDA ne seraient pas disponibles. Je me préoccupe pour la dégradation de l’environnement parce que je crois en la solidarité et en l’égalité. C’est injuste de voir les pays les plus pauvres plus durement atteints par les changements climatiques quand l’on sait qu’ils sont causés principalement par les pays les plus riches. Le plus souvent, les pays les plus pauvres sont situés dans des zones du globe plus sensibles aux changements cilmatiques (les régions intertropicales). En outre, ces pays possèdent moins de ressources financières pour faire face aux conséquences des changements climatiques (inondations, sécheresses, feux de forêt et de brousse, perte de biodiversité...). 


Durant ces deux semaines, nous avons débattus entre nous, organisé des discussions, des conférences interactives presentées par des experts en changements climatiques et énergies renouvelables, développé des contacts avec les communautés locales, fait des visites de terrain et organisés des ateliers... Toutes ces activités étaient centrées sur les énergies renouvelables(*) (vent, eau, biomasse énergétique...) et les changements climatiques résultant de la consommation des énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel) pour la production d’électricité ou le chauffage des habitations. 


C’est pourquoi nous avons visité BIOMASA, une association dans le Nord-Ouest de la Slovaquie qui produit de l’énergie verte à partir de déchets de bois issus de l’industrie forestière. Nous avons aussi visité une centrale thermique fonctionnant au gaz et au charbon mais aussi alimentée en biomasse énergétique. Nous voulions voir quelles étaient les possibilités et les contraintes existantes pour diminuer les émissions polluantes des industries ainsi que leurs gaz à effet de serre. La deuxième semaine, nous avons été dans les Hautes Tatras (montagnes des Carpates Slovaques) où des écologistes en charge de la gestion du Parc National des Hautes Tatras (TANAP) nous ont expliqué les causes et les conséquences de la tempête qui a détruit toute la forêt sur une dizaine de kilomètres de long en novembre 2004. Nous les avons aidés dans des travaux de reconstruction de la forêt en installant des systèmes anti-érosion avec l’aide de l’ONG Vodnyles. 
Nous avons réalisé à quel point dans certains pays, les forêts sont importantes comme source de biomasse pour la production d’énergies renouvelables (à condition que la forêt soit gérée de facon durable). En Autriche et en Finlande, une part importante de la production d’énergie provient de la biomasse. Dans ce but, il peut donc être intéressant de protéger les forêts et particulièrement quand on sait que le pétrole et le gaz naturel vont probablement disparaitre d ici 40 à 60 ans. Les arbres sont également utiles à la fixation du dioxyde de carbone (CO2, le principal gaz à effet de serre responsable des changements climatiques). Ils diminuent sa concentration dans l’atmosphère et aident à ralentir le processus d’augmentation globale de température sur terre.
Pour plus de détails, consultez le journal rédigé par les jeunes en envoyant un e-mail à cordiermateo at hotmail.com . 


Un tel échange peut être organisé par n’importe quel jeune de 15 à 25 ans (plus d’infos sur le site du BIJ  <http://users.skynet.be/bij/jeunesse1.htm> http://users.skynet.be/bij/jeunesse1.htm  et aussi sur le site de la Commission Européenne http://europa.eu.int/comm/youth/program/index_en.html ). 


(*) „Renouvelable“ siginifie que l’on peut utiliser cette énergie sans diminuer la quantité de la ressource présente sur terre. Par exemple, on peut utiliser le soleil en installant des panneaux solaires sur tous les toits des maisons de Belgique, il y aura toujours autant de soleil pour les Francais ou les Allemands. Mais lorsqu’on utilise du pétrole (une énergie non renouvelable), la quantité totale de pétrole sur terre diminue et finira par s’épuiser d'ici 40 à 60 ans. 


  _____  

3 - MJSA - Côte d’Ivoire - recherche de partenariat (FR) 
Les jeunes sénégalais résidents en Côte d'Ivoire ont le projet de créer une association dénommée : Mouvement des jeunes sénégalais d'Adjame (MJSA).
Le but de cette association est d’apporter une participation au développement économique du pays, tisser des relations d'affaire dans le monde de l'entreprise.
Ce mouvement apolitique a pour objectifs : 
- le rapprochement des jeunes sénégalais, 
- le développement positif des rapports humains au plan socio-économique et éducatif, 
- développer l'esprit d'initiative, le bénévolat, le soutien à toutes les actions de bienfaisance (l'entraide, la solidarité, le partage)et ce, dans le respect des valeurs traditionnelles, 
- regrouper les différentes personnes ( physiques ou morales) à mener une gestion administrative de qualité au sein de l’association en vue d'élaborer des plans d'action efficaces tendant vers un développement économique du pays,
- organiser des caravanes de communication dans le but de mieux sensibiliser tous les jeunes sénégalais résidents en Côte d'Ivoire,
- organiser des rencontres de "donner"et du"recevoir"à travers les foires, partenariats, séminaires, jumelages, festivals et conférences,
- d'informer et de sensibiliser les agriculteurs, les jeunes intellectuels, les sans emploi, les jeunes analphabètes de nos villages,
- encourager l'alphabétisation pour accroître le taux de scolarisation de nos villages,
- aménagement et construction de fontaines villageoises intarissables,
- construction des latrines villageoises, 
- contribution aux soins médicaux des agriculteurs, 
- construction de cases, de maison d'accueil en Côte d'Ivoire, construction de foyers de paix au Sénégal 

Le mouvement des jeunes sénégalais d'Adjamé (Côte d'Ivoire) organise une journée culturelle à Adjamé Abidjan le 15 janvier 2006
Contact : Mouvement des jeunes sénégalais d'Adjamé (MJSA) - Abdou Sakor Gaye, président – Côte d’Ivoire
Tel: 00225 2038 0449 - mobile: 00225 0557 04 - mail  <mailto:mjsaabidjan at yahoo.fr> mjsaabidjan at yahoo.fr  ou  <mailto:abdoupresident at yahoo.f> abdoupresident at yahoo.f r 

  _____  

4 - Human Rights & European citizenship - Eiras Coimbra - Portugal (EN)
Associação Take Off is planning to organise a youth exchange in Coimbra for the summer 2006. Part III available on request. They are looking for 4 countries within the EU to be partners. 

Title of the Project: Human Rights & European citizenship
Dates: 1-14 august
Theme: Discuss the human rights issue by the means of workshops & discussions.Which countries respect the hr in europe? and it in world? Explore the thematics of european citizenship. What will be the future of europeans? what do we have in common? what diferences can unit us? 
Age range: 17-22

They will organise several workshop in cooperation with the partner countries and,also, take young people to fun and amusing activties such as going to the beach or playing extreme sports. 
Participants will stay in Coimbra's youth hostel facilities. 

They will reimburse 70% of travel to Portugal and we will totally cover accomodation, food and activities stated in the Program. 

As a partner group you will be asked to coordinate one day's activities and a national presentation. 

They will chose countries from different parts of Europe. So, if you are interested please send e-mail :  <mailto:takeoff.portugal at gmail.com> takeoff.portugal at gmail.com  
with these information: Organisation name - Leader's name - Contact of leader/responsible - Group profile - Aims towards this exchange

Further on i need you to send us part III (available on request at :  <mailto:takeoff.portugal at gmail.com> takeoff.portugal at gmail.com   
More info : - Associação Take Off! - 931116340
Address: R. Dr. José Antunes Vaz Serra 5 3020 127 Eiras Coimbra - E-mail:  <mailto:takeoff.portugal at gmail.com> takeoff.portugal at gmail.com  

  _____  

5 - Forum sur les pratiques et expressions culturelles des jeunes dans la Grande Région* (FR)
- Vous avez entre 18 et 30 ans et vous résidez en Communauté française de Belgique. 
- Vous faites du théâtre, de la musique, du cirque, de la danse… et vous cherchez à en faire la promotion au niveau international
- Vous êtes intéressé par des contacts avec de jeunes français, luxembourgeois, allemands et belges germanophones. 
Posez votre candidature !
Lieu et dates: Namur - 31 mars, 1er et 2 avril 2006 
Infos et formulaire:  <http://www.lebij.be> www.lebij.be  (rubrique actualités)
Date de remise des candidatures: 1er février 2006
Conditions de participation: les frais de transports, de séjour et de programme des participants CFB sélectionnés sont pris en charge par le BIJ
Des questions: contactez Fabien Mangin ( <mailto:fabien.mangin at cfwb.be> fabien.mangin at cfwb.be  ou 02-227 52 84)
*La Grande Région : Sarre et Rhénanie-Palatinat en Allemagne, la Lorraine française, la Wallonie et  le Grand-Duché du Luxembourg.  
  _____  

6 - Participez au 3ème Festival artistique étudiant "Ici et demain" ! (FR)
La 3ème édition du festival artistique étudiant, orgainsé par la Mairie de Paris se déroulera du 8 au 23 mars 2006 dans une cinquantaine de lieux parisiens, parmi lesquels la plupart des établissements d’enseignement supérieurs et de nombreuses salles de spectacles parisiennes.
Envie de participer ? Envoyez vos projets avant le 20 décembre. Ce festival entend d’une part montrer la richesse des pratiques amateurs étudiantes largement méconnues et de l’autre encourager la création artistique et l'émergence de nouveaux talents.
Le festival artistique, c’est aussi la sélection d’une vingtaine de spectacles, projections et expositions qui se produisent devant un jury de professionnels et amateurs. A l’issue du festival, quatre « coups de cœur » (spectacle vivant, musique, arts plastiques et vidéo) sont décernés par le jury. Les lauréats bénéficient de la possibilité de se produire dans une salle prestigieuse de la capitale pendant plusieurs jours. 
Qui peut participer ?
- Etudiants de Paris et des communes limitrophes.
- Etudiants ou groupes à majorité d’étudiants, compagnies, associations, individus.
- Etudiants amateurs ou en voie de professionnalisation.
Quel projet présenter ?
- Spectacle vivant (théâtre, danse, musique(s), arts du cirque, défilé de mode, lecture de textes…)
- Exposition (peintures, installation, photos, sculptures, arts numériques)
- Cinéma 
- Créations ou reprises.
Pour faire partie de la programmation , votre dossier de candidature sera étudié par un collège composé majoritairement de professionnels et de directeurs de salles.
Le collège aura également pour mission de sélectionner la vingtaine de spectacles, projections et expositions qui se produiront devant un jury et concourront au coup de cœur.
Télécharger le dossier de candidature (format PDF) à déposer avant le 20 décembre 2005 : 
  <http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=13844> http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=13844  
  _____  

7 - Civic déclic - France (FR)
Civic déclic, éditée par l'association Citoyen en Herbe, est un jeu de société sur l'éducation à la citoyenneté. Les thèmes abordés dans ce jeu traitent notamment du fonctionnement des institutions, de la sensibilisation des jeunes au cadre de vie.
La deuxième édition introduit de nouvelles questions sur l'architecture, engagement associatif des jeunes, délégués élèves des collèges et lycées.
Prix : 45 euros + frais de port et d'emballage : 9 euros pour une boite (tarif dégressif pour envois groupés)
Contact : Association Citoyen en Herbe, tél/fax : 04 76 44 71 94, email :  <mailto:citoyen-en-herbe at wanadoo.fr> citoyen-en-herbe at wanadoo.fr 

  _____  

8 - Visite d'étude thématique au Québec (FR)
Vous avez envie de réaliser au Québec et vous voulez cibler le partenaire idéal. Le bureau de Montréal organise une visite d'étude sur la découverte de la politique de jeunesse au Québec et des organisations de jeunesse.
Contenu
- Rencontre avec des organisations et des lieux où les jeunes ont la possibilité de se réunir, de s’exprimer, de mener ensemble des actions, etc. en dehors du cadre scolaire stricte (exemple : « La vingtaine »).
- Rencontre avec des personnes du secteur de la jeunesse des administrations ou cabinets ministériels afin de présenter la politique de jeunesse menée au Québec.
Découvrir les volontés offertes aux jeunes pour s’impliquer au niveau décisionnel des pouvoirs locaux.
Objectifs 
- Faire découvrir aux jeunes et aux promoteurs de projets la politique de jeunesse et les organisations qui travaillent pour les jeunes au Québec, ceci afin de mieux orienter les recherches de partenaires dans l’élaboration de projets d’échange
- Créer des partenariats entre les organisations belges et québécoises.
Profil des participants 
- Vous avez 18 ans minimum et vous résidez en Wallonie ou à Bruxelles
- Travailleurs de jeunesse, volontaires ou non, vous souhaitez monter des projets d’échange entre la CFB et le Québec.
- 7 participants maximum de par et d’autre de l’Atlantique
Lieu et dates : Montréal, du 12 au 21 mars 2006 
Conditions de participation 
Le BIJ prend en charge les frais de transports internationaux des participants CFB sélectionnés. Le bureau de Montréal couvre leurs frais de séjour et de programme.
Comment procéder ? 
Faites parvenir votre candidature sur ce formulaire (  <http://users.skynet.be/bij/visitequebec.doc> http://users.skynet.be/bij/visitequebec.doc  ) avant le 1er février 2006 à Pascale Samyn ( <mailto:pascale.samyn at cfwb.be> pascale.samyn at cfwb.be  ou fax: 02-218 81 08)
Des questions ?
N'hésitez pas à contacter Pascale Samyn (pascale.samyn at cfwb.be  ou 02-227 52 80) qui s'occupe du suivi de ce dossier. 

  _____  

9 - Master in International Studies in Philanthropy and Social Entrepreneurship (EN)
The University of Bologna - February 2006-June 2007, Bologna, Italy - Application Deadline: 19 December 2005
The objective of this Master’s programme is to develop professional profiles capable of dealing with the challenges that globalisation has created over the last decades. Taking 17 months to complete, this programme includes a three-month internship and a final thesis. Students may attend the second semester at a partner university in France, South Africa, the UK or the US to earn a dual degree. 
For more information, visit :  <http://www.misp.it/english> http://www.misp.it/english  
  _____  

10 - Newropeans Grand Prix for the Euro-Mediterranean Youth Platform (EN)
The Euro-Mediterranean Youth Platform has just been awarded the Newropeans Grand Prix for its contribution to democracy. This is merit to all of you who have contributed to make the Platform what it is. It is significant that just two years since its establishment, the Platform received such recognition.

Due to the increasing number of facilities the Platform is offering on-line, the web-site has been reorganised to keep it simple. You are welcome to have a look, and might recognise some faces in the home page :  <http://www.euromedp.org/en/home.asp> http://www.euromedp.org/en/home.asp  

By general demand, the feature about the Situation of Young People ( <http://www.euromedp.org/en/country_profiles.asp> http://www.euromedp.org/en/country_profiles.asp  ) in each country has also been upgraded. It is much easier to use and more comprehensive. We hope you find it useful, especially when working with a country for the first time.

We have also added detailed information on developments with the Euro-Mediterranean Youth Programme. You can find this in the Programme section :  <http://www.euromedp.org/en/emyp.asp> http://www.euromedp.org/en/emyp.asp  

The Euro-Med Education and Training for Employment programme is developing. This could be another opportunity for you in designing and implementing training that develops employment. You can get information about it from  <http://www.meda-ete.net> http://www.meda-ete.net  .

The Anna Lindh Foundation has published a call for the financing of proposals, covering various areas. If interested please visit  <http://www.euromedalex.org> http://www.euromedalex.org 

More info : Giovanni Buttigieg - Directeur - Euro-Mediterranean Youth Platform - Villa Bighi, Kalka ra CSP 12, Malta
Tel +356 21804864, Fax +356 23602120,  <mailto:giovanni at euromedp.org> giovanni at euromedp.org  -  <http://www.euromedp.org> http://www.euromedp.org
  _____  

11 - Newropeans Grand Prix pour la Plateforme Euro-Med Jeunesse (FR)
La Plateforme Euro-Med Jeunesse vient de recevoir le Newropeans Grand Prix pour sa contribution à la démocratie. Ce mérite revient à vous tous qui avez contribué à faire la Plateforme ce qui est elle. Il est significatif que, deux ans seulement après sa création, la Plateforme ait reçu une telle reconnaissance. 

En raison du nombre croissant d’outils que la Plateforme offre en ligne, le site Web a été réorganisé afin de garder sa simplicité. Vous êtes invité à y jeter un oeil, et il est possible que vous reconnaissiez quelques visages dans la page d’accueil :  <http://www.euromedp.org/fr/home.asp> http://www.euromedp.org/fr/home.asp  

Suite à une demande générale, la présentation de la situation des jeunes ( <http://www.euromedp.org/fr/country_profiles.asp> http://www.euromedp.org/fr/country_profiles.asp  ) dans chaque pays a été également améliorée. Ainsi, elle est beaucoup plus complête et facile à utiliser. Nous espérons qu’elle vous sera utile, particulièrement si vous êtes amenés à travailler avec un pays pour la première fois. 

Nous avons également ajouté des informations détaillées sur les développements du Programme Euro-Med Jeunesse. Vous pouvez les trouver dans la section du site consacrée au Programme :  <http://www.euromedp.org/fr/emyp.asp> http://www.euromedp.org/fr/emyp.asp  

Le Programme d’Emploi pour l'Education et la Formation Euro-Med se développe. Ceci pourrait être une nouvelle occasion pour vous de concevoir et mettre en application des formations qui développent l’emploi. Vous pouvez obtenir des informations à ce propos à cette adresse  <http://www.meda-ete.net> http://www.meda-ete.net  . 

La Fondation Anna Lindh a édité un appel pour le financement de propositions, dans divers secteurs. Si cela vous intéresse s’il vous plaît visitez http://www.euromedalex.org  

Plus d'infos : Giovanni Buttigieg - Directeur - Plateforme Euro-Med Jeunesse - Villa Bighi, Kalkara CSP 12, Malta
Tel +356 21804864, Fax +356 23602120,  <mailto:giovanni at euromedp.org> giovanni at euromedp.org  -  <http://www.euromedp.org> http://www.euromedp.org 

  _____  

12 - The 10+ Corto festival - Basilicata - Italy (EN)
The 10+ Corto festival, international review of short films for young people, organized by the Cultural Association Link, is co-financed by the 
Prince programme – under the European Union, which is dedicated to informing European citizens about the enlargement of the EU. 

The festival promotes the production and diffusion of film-shorts, created by young people for young people, of the theme ‘knowledge regarding the ten new member countries of the European Union’. The films will focus particularly on the themes; environment, culture, and the hopes, expectations and fears of young people, as consequences of the enlargement of the EU. 

This call for entries is open to:
a)students between the ages 13 and 19 – who have undertaken their films within a school setting.
b)Young people between the ages 13 and 19 – who have undertaken their films in an extra-curricular environment. 

Prizes will be given in the following categories:
- Best entry by those between 13 and 15 years
- Best entry by those between 16 and 19 years

The prize, for each winner in each category, will consist of a 4-day residency at a European Film Festival, for young Europeans. 

10+Cortofestival will take place in Matera, Basilicata, between 5 and 7 May 2006, when other festival activities (retrospectives, presentations, meetings, seminars etc) will also take place. 

To find out more about this creative project and for further information regarding the competition (guidelines, entry form etc) we would like to invite you to visit our website :  <http://www.dieciplus.org/english/download.html> http://www.dieciplus.org/english/download.html  
More info : Associazione link - via silvio pellico, 10 - 70022 altamura - italy - tel. / fax +390803148080 -  <http://www.linkyouth.org> www.linkyouth.org  -  <http://www.dieciplus.org> www.dieciplus.org  
  _____  

13 - "Use your right to complain", says the European Ombudsman (EN)
EU citizens, residents, NGOs, enterprises, regional and local authorities, interest groups and the media should be made aware of the right to complain to the European Ombudsman. According to P. Nikiforos Diamandouros, "Complaints are our lifeblood; they give us an insight into what is going wrong in the EU institutions and bodies. So using the right to complain is essential to improving the administration." 

This conviction encouraged the Ombudsman to mark ten years of the institution by holding a press seminar and public workshop entitled "The European Ombudsman: 10 years, 20,000 complaints - too many? too few?" These two events focused on how to raise awareness about the right to complain to the Ombudsman and on areas for improvement within the EU administration. 


Background
Since 1995, the European Ombudsman has dealt with more than 20,000 complaints and opened more than 2,750 inquiries. The result: greater access to documents, the abolition of age discrimination in recruitment, fewer problems with late payment, to name but a few of the outcomes. Ten years of the European Ombudsman have led to a more open and accountable EU administration. 


Too many complaints?
There are areas that still give cause for concern. Over one-fifth of the Ombudsman's inquiries concern a "lack of transparency" in the EU administration. Sometimes, the institutions could go further but choose not to. One example: The Ombudsman recently called on the Council to review its refusal to meet publicly whenever it is acting in its legislative capacity. 


More has to be done, therefore. "While I recognise and salute the great efforts that have been made over the past decade to instill a service culture in the EU institutions and bodies, I know that problems persist and that there is still cause for complaints," says the Ombudsman. 


Too few complaints?
"And yet many of those potential complaints are not reaching us. While the overall number of complaints increases each year, there is much room for improvement in terms of getting the right information out to the right people," argues Mr Diamandouros. More than 70% of complaints received fall outside the Ombudsman's mandate, while many are not aware that it is limited to the EU institutions and bodies. Only a very small percentage of complaints come from companies, NGOs and associations (5%), even though these entities often have legitimate cause to complain about tenders, contracts and late payment. Journalists also rarely complain to the Ombudsman, accounting for less than 1% of total complaints. 


As the institution embarks upon its second decade, the Ombudsman is determined to raise awareness about what he can do to make a top class European administration a reality. 


To find out more about the events and to review the programme, please visit:  <http://www.euro-ombudsman.eu.int/10anniversary/en/default.htm> http://www.euro-ombudsman.eu.int/10anniversary/en/default.htm 
Source of the information : http://www.euro-ombudsman.eu.int/release/en/2005-12-06.htm   

  _____  

14 - "Usez de votre droit de vous plaindre", dit le Médiateur européen (FR)
Les citoyens, les résidents, les ONG, les entreprises, les autorités régionales ou locales, les groupes d'intérêts et les médias de l'Union européenne doivent être sensibilisés à leur droit de se plaindre auprès du Médiateur européen. Selon P. Nikiforos Diamandouros, "les plaintes sont notre moteur; elles nous donnent un aperçu des dysfonctionnements des institutions et organes de l'UE. User de son droit de se plaindre est par conséquent vital pour l'amélioration de l'administration." 

Cette conviction a encouragé le Médiateur à marquer les dix ans de son institution en tenant un séminaire de presse et un atelier de discussion intitulé "Le Médiateur européen : 10 années, 20 000 plaintes - trop ou pas assez ?". Ces deux événements sont focalisés sur la manière de mieux faire connaître le droit de se plaindre auprès du Médiateur et les domaines nécessitant une amélioration au sein de l'administration de l'UE. 


Historique
Depuis 1995, le Médiateur européen a traité plus de 20.000 plaintes et ouvert plus de 2.750 enquêtes. Résultat: un meilleur accès aux documents, l'abolition de la discrimination d'âge lors du recrutement, moins de problèmes de retard de paiement, pour ne citer que quelques aboutissements. Les dix années d'existence du Médiateur européen ont conduit à une administration européenne plus ouverte et plus responsable. 


Trop de plaintes ?
Certains domaines sont encore des sujets d'inquiétude. Plus d'un cinquième des enquêtes du Médiateur concerne un "manque de transparence" de la part de l'administration de l'UE. Dans certains cas, les institutions pourraient aller plus loin, mais choisissent de ne pas le faire. Un exemple : le Médiateur a récemment appelé le Conseil à réviser son refus de se réunir publiquement lorsqu'il agit dans sa capacité législative. 


Il reste donc encore beaucoup à faire. "Bien que je reconnaisse et que je salue les gros efforts fournis pour insuffler une culture de service dans les institutions et les organes de l'UE au cours de cette dernière décennie, je suis conscient que des problèmes persistent et qu'il y a toujours matière à se plaindre," déclare le Médiateur. 


Pas assez de plaintes ?
"Et cependant, de nombreuses plaintes potentielles ne nous parviennent pas. Alors que globalement le nombre de plaintes augmente chaque année, des efforts substantiels sont encore nécessaires pour apporter les bonnes informations aux bonnes personnes", estime M. Diamandouros. Plus de 70% des plaintes reçues ne sont pas du ressort du Médiateur; beaucoup ne savent pas que son mandat est limité aux institutions et organes de l'UE. Seul un faible pourcentage des plaintes émanent d'entreprises, d'ONG et d'associations (5%), même si ces entités ont souvent des raisons légitimes de se plaindre au sujet d'appels d'offres, de contrats et de retards de paiement. Les journalistes ne se plaignent que rarement auprès du Médiateur, leurs plaintes représentant moins de 1% du nombre total des plaintes. 


Alors que l'institution entame sa seconde décennie, le Médiateur est déterminé à faire savoir ce qu'il peut faire pour contribuer à ce qu'une administration européenne de première classe devienne réalité. 


Vous trouverez plus d'informations sur cet événement, ainsi que son programme, en visitant le site suivant : 
http://www.euro-ombudsman.eu.int/10anniversary/fr/default.htm   


Source : http://www.euro-ombudsman.eu.int/release/fr/2005-12-06.htm  

  _____  

15 - To UNSUBSCRIBE (EN)  from this free newsletter, please click on  <http://riaj.net/cgi-bin/reseau/riaj_page.pl?page=email.htm> http://riaj.net/cgi-bin/reseau/riaj_page.pl?page=email.htm <http://www.riaj.org/cgi-bin/reseau/riaj_page.pl?page=email.htm>  and type your email address in "Résilier son abonnement " at the bottom of the page . Thank you. 
  _____  

16 - Pour se DESINSCRIRE (FR) cliquez sur  <http://riaj.net/cgi-bin/reseau/riaj_page.pl?page=email.htm> http://riaj.net/cgi-bin/reseau/riaj_page.pl?page=email.htm et tapez votre adresse émail dans l'espace "Résilier son abonnement " situé en bas de page. Merci. 
  _____  

 
-------------- next part --------------
An HTML attachment was scrubbed...
URL: <https://listi.jpberlin.de/pipermail/fyeg_gen-l/attachments/20051218/830a1f1b/attachment.html>


More information about the fyeg_gen-l mailing list